modélisme trains

dimanche 02 septembre

DES TRAVAUX AU FIL DES RAILS TSO

DES TRAVAUX AU FIL DES RAILS TSO

(26 ph)

 

Cliquez sur les photos

 

 

46256181

Morlaix,  le viaduc traversant la ville

 

56682387

 

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR

 

  N'étant pas de la profession il se pourrait que j'ai commis

 involontairement quelques erreurs.

Signalez les moi je les corrigerais.

Après tant d'heures passées à essayer de vous rendre ce petit plaisir, il serait sympath de votre part de me laisser un simple mot. Merci d'avance.

 

OUEST FRANCE

 

47688021

 

47688021 - Copie - Copie

47688021 - Copie

47688021 - Copie (2)

 

Paru dans Ouest France le 19 décembre 2009

 

49679121 - Copie

 

 Les enfants en attente du TGV pour Paris

 A la gare de Morlaix

 

DES TRAVAUX AU FIL DES RAILS

 

17505152

17505152 - Copie

17505213 - Copie

 Baraquements

 

 

            L’autre soir accompagné de mon fils, nous passions devant la gare de Morlaix, qu’elle ne fut pas notre grande surprise, sur les rails en voies de stockage stationnait un convoi de trains de travaux comprenant des bourreuses, des régleuses, des wagons porte baraquements, divers locos diesels V100, V200, divers  wagons couverts transportant le matériel, des plats pour le transport des bungalows, des pelleteuses.

             Pour les passionnés du petit train miniature que nous sommes tous les deux, le cœur battant d’émotions, nous n’avions pu nous empêcher de revenir sur les lieux munis de nos appareils photos et avec en notre possession plus de renseignements sur les travaux qui se déroulaient dans le secteur. Dans notre région une telle occasion ne se représente pas souvent, alors il ne fallait pas la laisser s’échapper. N’étant pas de la profession et ne connai ssant pas vraiment les trains de travaux je vais essayer de donner le plus de renseignements possibles en fouillant dans les journaux, en prenant des photos en me rendant sur les lieux.

              Les journaux de la région nous annonçaient un grand chantier de renouvellement de la voie ferrée entre Morlaix et Plouaret commencé depuis le 20 août 07. Le programme prévoit  de remplacer l’ensemble des traverses, c'est-à-dire les barres d’acier entre les rails, oxydées prématurément par les intempéries, par l’air salin de notre région ou encore du à l’acidité des cailloux de la voie. L’ensemble des traverses sera remplacé par des monoblocs de béton. Le but recherché est de procéder dans un avenir proche à une restauration complète de la voie Rennes- Brest afin de voir arriver une ligne TGV dans la région reliant Paris et Brest.

              Le chantier sera mené par la SNCF et par la société SECORAIL-TSO, cette dernière fournissant un train- usine de750m de long, à la fois avaleuse et poseuse de rails (une véritable forteresse composée de trois locomotives à l’avant et de même à l’arrière) employant une cinquantaine de personnes pour la manœuvrer.

              Traverses, ballasts et quelques kilomètres de rails vont être remplacées. Les moyens sont impressionnants car plus de 450 hommes dont 200 de la SNCF assureront la maîtrise d’œuvre, la surveillance et la sécurité. Entre le viaduc de Morlaix et la gare de Plouaret distante de 30 kilomètres, avançant à la cadence de 800 mètres  traités chaque jour, en tout près de 47 000 traverses, près de 500 000 tonnes de ballast seront changées.

             Les fixations des rails sont retirées. Le ballast est dégagé par une dégarnisseuse, les rails sont écartés avant qu’une autre partie du train n’entre en action pour enlever les traverses. Passant sur des tapis roulants elles sont renvoyées à l’avant du train pour y être stockées, tandis que des nouvelles traverses sont installées sur la voie. Ensuite il fait remettre l’ensemble en état et le processus inverse s’engage, il faut replacer les rails, répartir et aplanir le ballast, etc. Le jour la suite rapide est ramenée à Saint- Brieuc pour les opérations de maintenance. La machine est vérifiée, vidée de son ballast et réapprovisionnée. Le train- usine ne connaît pas de répit et tourne pratiquement 24 h sur 24 h. Pour les travaux de nuit  ils doivent s’achever dans les temps car la voie doit être rendue libre pour 5h45 du matin. Après  ces quatre nuits passées aux abords du viaduc, le train - usine s’activera de jour, sauf une opération de nuit sera prévue aux environs  de Plouaret.

 

 

17502090 - Copie

17502090

17502090 - Copie - Copie

 

 Arrivée du TER et convoi avec la bourreuse

 

17502136

17502136 - Copie

17502136 - Copie (2)

17502248_p - Copie

17502248_p - Copie

 

 Arrivée du TGV et convoi avec la régleuse

 

17758714 - Copie

17758714 - Copie

17758788

17759488 - Copie

17760564 - Copie

17760609

17760757 - Copie

17760757

Le dépôt bureaux

  

Posté par trainjoel à 16:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


CANTONNEMENT TSO GARE DE MORLAIX

 Cantonnement TSO Gare de Morlaix

(48 ph)

 

Cliquez sur les photos 

 

17501409

17501409 - Copie 

17501409

Accrochage du convoi

16642857

 

16642857 - Copie (2)

16642857 - Copie

 

Bourreuse

16643095

 

16643095 - Copie

16643095 - Copie (3)

16643095 - Copie (2)

Le dépôt

17501984

Le soir arrivage des convois

17503857

Bureaux

16642124

 

16642124 - Copie - Copie - Copie

16642124 - Copie

16642124

16641561_p

17505723

 

17505723 - Copie

17505723

65500 en attente

17716707

 

17716707 - Copie

V216 en attente

17504217

locos de SECO-RAIL

16641173

 

16641173 - Copie (3) - Copie

16641173 - Copie (2)

16641173 - Copie

BB 65500 

16641018

Régleuse en poste de nuit

16640839

Une bourreuse en poste de nuit

16640563

Bureaux

17504673

 

17504673 - Copie (2)

17504673 - Copie

Régleuse SSP 230 n268 de TSO

16638207

Bourreuse 08-032-Un2473 et 2350

16637764

Wagon plat porte baraquement

16637843

wagons transport de baraquements

 

17505678

17504831

16632262

 

 

loco V211, loco 216, loco 212 

 

36404081

36404081 - Copie 

36404081 - Copie (2)

Attelage TSO: une BB V212 n6215, une V211n182 553

 

36404057

Loco V215 

17505543_pBourreuse

 

19137822

 

19137822 - Copie (2)

19137822 - Copie

19646362

  

Posté par trainjoel à 21:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

dimanche 09 septembre

Mon réseau de trains miniatures

                                 

 Notre réseau de trains miniatures

            J’emploie le mot « notre » car c’est en famille que nous avions réalisé ce réseau. Comme presque beaucoup de modélistes tout commence par un coffret de trains offert à Noël. « Papa peux tu m’aider à monter mon réseau ! ». Comment refuser à son gamin de l’aider surtout en cette période de fêtes. Tout d’abord on achète une grande plaque de contre plaquée, on pose la surface plane sur des tréteaux et il nous reste à fixer les rails et avec un peu de décoration cela rend le tout superbe. A l’époque, par chance nous achetions un coffret avec la rotonde et ses éléments de voies  incorporés au coffret, ce qui était intéressant pour débuter. Il ne nous reste qu’à faire évoluer le train sur l’ovale. Au tout début cela reste amusant mais au fil des jours un train qui tourne en rond cela devient vite ennuyeux, alors les gamins jouent de moins en moins et à la longue le jouet est vite abandonné.

              Pour continuer de voir ce train fonctionner mon fils et moi projetions de construire un réseau plus important dans notre cabanon. Auprès de la maîtresse des lieux nous obtenions l’autorisation de vider une partie des affaires inutiles qui emplissaient la place. Quelques tours à la décharge furent utiles. Habitant en zone artisanale, dans un établissement  « bâtiments et ameublements »  il nous fut facile de récupérer du bois (qui devait partir en fumée) pour monter toute la charpente de notre réseau. Quelle aubaine ! La dernière plaque de la surface plane étant posée, voulant faire un réseau montagnard il fallait trouver les pentes et sans modèle sans aucune connaissance en modélisme je me suis vite planté. Sans un mot, déçus, sous les regards tristes de mes enfants je dus démonter une partie de mon installation et le temps de trouver les renseignements dans les revues spécialisées, le chantier traîna en longueur.

               Mieux renseignés et pleins de courage aidés par mes petits voisins CHRISTOPHE et MARIE, JOHAN mon fils nous donna un coup de mains à réaliser notre projet : construire un réseau où les enfants peuvent y participer en exprimant leurs talents. La nouvelle aventure commença et avec les peux de moyens mis à notre disposition par un budget limité, nous avancions tranquillement notre labeur. Chaque personne s’affairait à une tâche bien précise. Tantôt l’un s’occupait de la voie, tantôt l’autre des décors personne ne restait inactif inventant toujours de nouvelles idées pour améliorer l’ensemble et à moindre frais. Même Maman est embauchée pour monter nos maquettes de maisons vu sa bonne patience. Merci Maman tu nous a évité plusieurs crises de nerfs, et oui ça colle les doigts. Toute chose nous servait rien ne se jetait, prenant des capsules kinder, des capuchons tuperwaires divers quincailleries legos  pour construire des cuves, récupérant des fils usagés servant aux tirs de mines pour électrifier les voies, récupérant les sapins artificiels de noël pour fabriquer des arbres et arbustes, et j’en passe. Toutes les idées sont bonnes à être expérimentées. Notre petite entreprise dura environ une petite douzaine d’années.

              Bien sur depuis tout ce temps les enfants ont grandi et préfèrent jouer avec leurs ordinateurs et leurs plays mais quand ils ont le temps je les appercois se diriger vers le cabanon. Alors les rejoignant dans cet endroit merveilleux où ils ont passés une partie de leur enfance, groupés autour du réseau ils se remémorent leurs plus beaux souvenirs. Poursuivant ses études mon fils vivant au domicile famillale se rend souvent dans le cabanon pour améliorer certains dioramas, certaines scènes, certains branchements, essayant de nouveaux achats de matériels roulants. Quand certaines personnes veulent visiter notre petit coin de paradis JOHAN se dévoue comme accompagnateur. Après nous avoir rendu visite les petits n’oublient pas le réseau de trains et ils sont toujours contents de donner un coup de mains à JOHAN pour apprendre un peu de modélisme, car pour commencer des petits travaux avec nous l’age ne compte pas, le tout est de participer et puis si cela arrive que quelque chose casse et bien nous sommes là pour réparer.

               Comme mon réseau je vieillis tranquillement mais je sais qu’un jour ces enfants se souviendront du réseau de trains de tonton JOEL et de JOHAN. 

                                                                       Joel

 

Posté par trainjoel à 16:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

COMME UN ENFANT

 Comme un enfant  

(3 ph)

 

Cliquez sur les photos 

16877841

 

 

              Allez ! C’est décidé il me faut plus de clichés au sujet de ce train de travaux. On nous parle d’un ensemble de 750m, ce qui se présente à la gare ne doit pas être notre convoi avancé mais le service de maintenance.

             Travaillant dans la journée mes horaires ne me permettent pas de me déplacer sur les lieux. Par contre aujourd’hui vendredi je suis libre et il faut en profiter pour jouer au photographe. Ayant obtenu plus de renseignements avec le personnel se trouvant à la gare, près des bureaux administratifs, mon épouse et moi nous nous rendions sur le chantier en cours .au lieu –dit « La Chapelle du Mur », où là nous retrouvions l’arrière du convoi.

             Devant prendre notre fille à l’école, le temps pressait et il nous restait environ 90mn pour accomplir notre reportage. Courrant à travers champs, traversant un bois, longeant les talus, griffés par les ronces, le cœur accéléré, le souffle coupé par l’effort, le tricot trempé de transpiration, nous surplombions les éléments du convoi.

             Comme un enfant qui découvre pour la première fois un nouveau jouet, dans l’énervement pris par les feux de l’action je cours le long du surplomb de la voie ferrée. Présentant mon appareil aux employés afin d’obtenir leur autorisation de pouvoir les filmer, leurs hochements de tête accompagnés de leurs petits sourires de connivence me donnent le feu vert pour cliquer sur le bouton de mon numérique et mitrailler les scènes multiples qui à mon avis ne se présenteront pas dans la région avant bien longtemps.

             Ma femme ne reconnaît plus son homme, dépassant la cinquantaine, l’émotion me donnant des ailes elle retrouve en moi une nouvelle jeunesse qui  depuis longtemps étaient dépassée. Croyez moi mon épouse étant plus jeune que moi de 14 ans, et bien en deux heures de temps elle a eu du mal à me suivre dans mon parcours de combattant, à travers les fougères et sur les rampants de la tranchée de la ligne d’où s’élevaient les bruits assourdissants des machines qui déboulonnaient et manipulaient les travées, des tapis qui passaient le ballast usagé vers l’arrière du convoi pour le vider dans les champs. La voie grouillait comme une petite fourmilière où chaque homme occupait un poste  bien défini donnant une effervescence en ces lieux habituellement désertés et silencieux

             Quel beau spectacle où les gens savent avec humilité et gentillesse nous faire partager leur profession ! Etant chauffeur d’engins dans une carrière j’ai toujours eu le plaisir de renseigner les badauds qui s’intéressaient à notre métier et à nos installations. Que c’est beau de voir des engins évoluer en cadence sur un site ou de voir l’explosion d’un tir de mine. Placé devant le portail d’entrée d’une carrière on ne s’imagine pas le travail qui s’accomplit derrière cette barrière. Quand à la voie elle nous apportera encore de bien diverses surprises et de divers clichés à vous communiquer. La vie du rail nous a toujours passionné depuis sa création.

             Quand à nous modéliste que ne ferions nous pas pour nous faire plaisir et pour faire partager notre passion avec autrui. Ah !  Petit train miniature quand tu nous tiens !
                   Les personnes qui voudront plus de renseignements trouveront tous les détails expliqués ainsi que de nombreuses photos et films sur :
                                                          trainjoel.canalblog.com                            

 

                                                                       Joël

16910659

17244820

17244820 - Copie (2)

17244820 - Copie

 

Posté par trainjoel à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 18 septembre

LA GARE DE MORLAIX ET LE VIADUC

 

Gare de Morlaix et viaduc la nuit

 

Cliquez sur les photos pour agrandir

 

La gare de Morlaix est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest

 

48101084

Jolie vue du viaduc la nuit. Vue prise de la Madeleine, au niveau de l'école Corentin Caer 

 

48101128

Vue prise au niveau de la manufacture des tabacs.

 

48101161

Le batiment voyageurs la nuit. 

 

48101177

Venelle de la roche  

48101208

Vue au dessus des maisons

 

48101233

Les escaliers de la venelle de la roche

 

48101256

Passage piétonnier traversant le premier étage

 

48101324

Eglise St Melaine et la rue Ange de Guernisac

 

48101340

Vue prise de la mairie, remarquez le kiosque au milieu de la place

 

48101379

Photo montrant la réparation de l'arche bombardée pendant la dernière guerre en 1943 par les anglais qui fit 80morts dont 32 enfants d'une école primaire située à proximité. 

 

48103178

La chapelle des Anges a été érigée du coté st martin en homage aux victimes.

 

48103210

48101417 (1)

De toute sa hauteur

 

48101437

La gare

 

Gare vue de jour

48102561

La façade de la gare

 

48102588

48102675

 Au fond la voie passe sous le pont Bellec

 

48102717

48102746

48102767

48102820

48102802

La tranchée

 

48102863

Vue prise au niveau de l'ancienne manufacture des tabacs

 

48102890

Le port de plaisance

 

Jean-Pierre Euzen. Sur les rails de l'histoire morlaisienne

 

IMG_1326

IMG_1327

IMG_1328

 

Maquettes de la construction du viaduc de Morlaix

Photos prises dans les vitrines de l'ancien syndicat d'initiative ou ancienne gare au centre ville 

IMG_2460

IMG_2461

IMG_2462

IMG_2463

IMG_2464

IMG_2465

IMG_2466

IMG_2467

IMG_2468

 

IMG_2469 - Copie (2)

IMG_2469

IMG_2469 - Copie

IMG_2469 - Copie (3)

 

 

IMG_2470

IMG_2470

IMG_2470 - Copie

IMG_2470 - Copie (4)

 

IMG_2471

IMG_2471

IMG_2471 - Copie

IMG_2471 - Copie (3)

 

IMG_2472

 

Posté par trainjoel à 23:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


mercredi 19 septembre

DIVERS PONTS DE MORLAIX

 

Divers ponts de Morlaix 29

(10 ph)

 

Cliquez sur les photos pour agrandir

 

 

48107615

 

Pont rue Marcel Ropars

 

48107657

Au pied du pont le lavoir

 

48107775

Au dessus la voie et l'émetteur

 

48107818

 

Chevauché du pont donnant accès au couvent des Urselines

Différence apres réfection de la voie

 

48107870

48107918

48107940

Voie dont le ballast est remis à neuf

 

48107953

 

Vieilles travées et vieux ballast

 

48108026

48108127

Fontaines des Urselines

 

Posté par trainjoel à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 23 septembre

Découverte du chantier TSO

 

Découverte du chantier TSO

(3 ph)  

                

                 Après plusieurs kilomètres effectués en voiture nous recherchons ce fameux chantier, à la sortie de Plouigneau sur la route de Guerlesquin.  Au niveau du pont des véhicules de la société Sécorail sont stationnés sur le délaissé.  Nous ne sommes plus loin du chantier, escaladant les escaliers de fortunes menant à la voie, soudainement une sirène retentit nous annoncant le passage d'un convoi. Les avertisseurs de présence se mettent à clignoter, au fond venant de Brest et se dirigeant vers Rennes  la motrice d'un tgv pointe son nez.Etant en sécurité loin de la voie je n'ai point eu le temps de filmer ce train rapide mais juste de prendre une photo que déjà la motrice de queue s'éloignait dans la courbe, nous laissant  entendre le bruit assourdissant du train de travaux. Il ne nous restait qu'à revenir un peu sur nos pas pour trouver l'endroit favorable pour prendre nos renseignements, nos films et nos photos.

17567497_pVoies se perdant dans la brume.

17316607

Balise avertisseur de présence de train.

17316690

Passage du TGV.

Posté par trainjoel à 12:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Début du convoi TSO

    

Début du convoi TSO    

(14 ph)

 

                  Arrivés sur les lieux, le bruit ressemblant au bruit laissé  par l'installation de ma carrière m'est famillier. Déjà des badauds se sont placés le long de la voie, discutant de ci de ca de quelque chose qui leur est inconnu, de quelque chose qui leur parait grandiose, cela se lit dans leurs yeux. Comme moi ils vont et viennent pour observer les moindres détails pour leurs prises de vue, essayant de garder en souvenirs ce qu'ils auront vu, comme des souvenirs précieux de ce mois de septembre où ils pourront dire moi j'y étais, ce train de travaux je l'aivu.

                   A présent ce train de travaux je vais vous le présenter dans les moindres détails, essayant de garder l'ordre d'apparition de mes prises de vue tellement mes photos et films sont nombreux. Prenant mon temps et essayant de vous donner toutes satisfactions, aux passionnés du chemin de fer je vais vous laisser admirer et rêver. Peut être qu'un jour comme moi vous aurez  l'occasion d'être présent sur les lieux, en attendant je vais essayer de partager avec vous mon plaisir.

                   Ma presence sur les lieux s'est déroulée en trois matinée donc mes prises de vues seront un peu mélangées et les photos du site aussi  mais le principal est de recomposer ce convoi.

 

17318189

17318189 - Copie

17318234

17318234

17318291

17318291 - Copie

17318696

                 Tois locos V212, un wagon plat surmonté de son baraquement et le début des wagons porte traverses. N'oublions pas le car qui accompagne nos employers.

 

 

17492098

 

17492145

  

                                        POUR FINIR LE CONVOI TSO

 

17720364

17720364

17720364 - Copie

17720364 - Copie (2)

17720364 - Copie (2) - Copie

Une loco V212 termine le convoi

Posté par trainjoel à 13:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Wagons plats porte traverses TSO

 

Wagons plats porte traverses TSO

(19 ph)

 

 

17492352

 

48760101

48760101 - Copie

48760101 - Copie (2)

48760101 - Copie (3)

Les vieilles traverses reviennent vers le début du convoi

 

48760159 - Copie

48760159 - Copie

 

Fixation des vieilles traverses 

 

48760243

48760243 - Copie

48760243 - Copie (2)

Le chariot circulant le long des wagons 

 

48760484

48760484 - Copie

48760484 - Copie (2)

48760484 - Copie (3)

Va et vient du portique PT2.

 

48760606

Ici on voit le rail qui guide le chariot sur le wagon.

 

48760706

Les wagons chargés de traverses neuves.

 

48760783

Charriot se perdant dans le brouillard.

  

 

 

17492428

Immatriculation de wagon plat de traverses.

 

17492558

Pièce permettant le passage du portique entre les wagons

             Le portique PT2 prend le chargement de traverses neuves et les ramène vers l'avant pour les poser sur la plate forme d'un wagon plat afin que le portique PT1 reprenne les travées pour les distribuer pour les poser sur la voie. Le PT1 dépose là son tour les traverses usagées pour que le PT1 les prenne pour les ramener vers l'avant pour etre stokées et attachées avec leurs palettes sur les wagons plats.

Posté par trainjoel à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 24 septembre

Wagon ramasse ferrures TSO

 

Wagon ramasse ferrures TSO  

(28 ph)

 

Cliquez sur les photos 

 

 

17365451

17365451 - Copie (2)

17365451 - Copie (3)

17365451 - Copie

Groupe électrogène servant à l'outillage du wagon déboulonneur

 

17365363

17365363 - Copie

17365363 - Copie (2)

17365363 - Copie (3)

17365363 - Copie - Copie

 Le portique PT2 passe au dessus des wagons

 

17492969 - Copie (2)

17492969 - Copie (2)

17492969 - Copie

Les hommes au travail

 

17365233

L'outillage

17365115

Protégés derrière les grilles

 

17365047

17365047 - Copie (2)

17365047 - Copie

17365047 - Copie (3)

Le convoi avance à l'allure d'escargot

 

17364875

17364875 - Copie

17364875 - Copie (2)

Vue du wagon plat récupérateur de ferrures

 

17492738

Ferrures

 

17493101

Logos de sécurité

 

17492815

Immatriculation du wagon plat ramasse ferrures

 

                Le wagon ramasse ferrures suit les wagons porte traverses. Il sert à la récupération des tirefonds et des ferrures retirés de la voie.Vient ensuite le wagon déboulonneur. Protégés sous ce wagon en forme de grand portique allongé, protégés du passage supérieur du PT2 par des grilles, les employers activent leurs outillages électriques déboulonneurs de tirefonds. Pour plus de maniabilité et pour travailler sans trop de pénibilité les appareils sont fixés à la poutre supérieure. En fin de wagon nous appercevons le groupe électrogène qui fournit le courant aux moteurs électriques.

 

17367528 - Copie (2)

17367528 - Copie (2)

17367528 - Copie

 Travail en quinconce

 

17367653 - Copie (2)

 

Posté par trainjoel à 19:18 - - Commentaires [4] - Permalien [#]