Balade à Plouaret (22)   (11ph)

 

Cliquez sur les photos 

 

100_9558

 

L'Eglise Notre Dame de Bonne Nouvelle

     Certaines parties au Nord de l'édifice sont de style perpendiculaire anglais et remonteraient au XV ème Siècle. Les gargouilles et les spirales à l'Est et au Nord sont du XVI ème Siècle. A la base de la tour-clocher de style Renaissance, on lit "28 ème jour de Février1554- Ce tour fut com (men) cé". L'église mesure 36m de long et la nef de dix travées 19m de large. 20 piliers de granite local soutiennent une voûte de 14,4 m de hauteur axiale.

     La façade sud et la nef ont été presqu'entièrement remaniées au XIX ème Siècle. La tour, la chambre des clochers et la toiture ont été récemment entièrement refaites. 

     L'intérieur est clair, vaste, sobre. On y voit 10vitraux 'voir explications à l'intérieur) 8 enfeux et les 4 autels du Sacré Choeur, de l'Annonciation, de Saint Maudez, du rosaire. Une verrière de 7, 40m surmontée d'une rosace de toute beauté domine le retable du XVII ème Siècle. Des stalles encadrent le choeur. L'Annonciation est représentée de chaque coté de la verrière par deux statues: l'Archange et Notre Dame agenouillée. Une piéta et un Ecce Homo encadrent le choeur. La chaire (époque Louis XIV) présente une série de tableaux polychromes montrant les prophètes d'Israel préparant la venue des 4 évangélistes. Les fonds baptismaux sont du 16 ème Siècle. 

 

100_9555

100_9556

100_9557

100_9560

     Ce bloc monolithique de granite gris local est une sculpture gallo-romaine du 2 ème ou 3 ème Siècle après JC. Il montre:

     1- un cavalier dont il reste la tunique et les 2 jambes, montant un cheval à demi-cabré. Le tronc du cavalier et la tête du cheval sont absents.

     2- une sirène , sans tête, dont on distingue très bien la poitrine, le ventre, les bras rejetés en arrière et la queue de serpent (d'où le nom Anguipède, du latin Anguis- grand serpent).

     Le groupe symboliserait JUPITER-TARANS foulant aux pieds une déesse de la mer qui semble soulever triomphalement son vainqueur.Plus allégoriquement, ce serait la victoire du Bien sur le Mal, peut être de la Vie sur la Mort. Les mutilations des personnages païens de ce groupe sont peut être le fait des premiers évangélisateurs chrétiens. 

     Il existe quatre Anguipèdes en Bretagne, une dizaine ailleurs en France, mais environ 70 en Allemagne entre la Moselle et le Neckar.

     Primitivement, ce groupe se trouvait à Saint Mathieu, près de la VOIE ROMAINE. Il fut amené au bourg en 1900.

 

100_9559

100_9563

100_9561

100_9562

100_9564

100_9565