L'AUTOMNE


L'AUTOMNE 

Vent qui chantonne. 
Vent qui marmonne. 
Grand vent d'automne. 

Baissant ses paupières le jour s'endort plus tôt, 
Car la nuit le remplace de son noir manteau. 
Tous frileux les gens s'enferment dans leurs demeures, 
Bien au chaud profitent de la douce chaleur. 

Robes de frissons. 
Robes de tisons. 
Robes de saison. 

Robes de campagnes, robes de nos forêts, 
Belle Dame Nature met ce qui lui plait. 
Vertes, rouges, jaunes les couleurs de l'automne, 
Par chez nous ne nous semblent pas très monotones. 

Feuilles colorées. 
Feuilles détachées. 
Feuilles envolées. 

En nous présentant son grand air des plus méchants 
Rafales après rafales souffle le grand vent. 
Fessés les vieux chênes se mettent à toussoter, 
En perdant leurs feuilles commencent à frissonner. 

Paniers de champignons. 
Paniers de lourds marrons. 
Paniers de collections. 

Sous les bois les marcheurs cueillent les champignons. 
Les paysans essaient de couper leurs moissons. 
Tous beaux les cimetières s'habillent de fleurs 
De chrysanthèmes portées par les visiteurs. 

Le beau temps des bruyères. 
Le temps des cimetières. 
Le temps de nos prières.

Joël Michel